essai gratuit
Se connecter
Manageris logoManageris logo

Lorsque deux forces sont jointes, leur efficacité est double. Isaac Newton

vous êtes ici : accueil > nos publications > synthèses

Le redressement de Nissan

Le redressement de Nissan

Sur quels principes Carlos Ghosn s'est-il appuyé pour réussir ce redressement spectaculaire? Un exemple à connaître de tout dirigeant confronté à la nécessité de faire évoluer rapidement son organisation.

ajouter à mon panier


Les livres relatant l’histoire de succès extraordinaires abondent. Mais au-delà de la saga du redressement de Nissan, qui à elle seule justifie la lecture de ce récit, Comment Carlos Ghosn a sauvé Nissan est riche d’enseignements pour quiconque doit conduire des changements radicaux dans son organisation.

Carlos Ghosn a pris la tête d’un Nissan en situation de quasi-faillite en 1999 : des pertes récurrentes, 22 milliards de dollars de dettes, des ventes en perte de vitesse, une image fortement écornée, etc. Dès l’exercice 2000, le constructeur renouait avec les bénéfices. En moins de 2 ans, la dette était réduite à 4 milliards de dollars, la marge opérationnelle était à son sommet historique et les nouveaux modèles de la marque trouvaient un succès inespéré.

Le journaliste David Magee a mené l’enquête sur ce redressement spectaculaire. Il en ressort que le style de management très personnel de Ghosn explique en grande partie les succès rencontrés. Son action a été en particulier guidée par quatre principes de management :

- S’engager sur les résultats et être transparent sur le chemin parcouru, afin de restaurer la confiance.

- Décider vite et agir sans délai : la rapidité est essentielle pour réussir un tel redressement.

- Ne pas imposer d’idée préconçue : chercher les solutions à l’intérieur de l’entreprise.

- Respecter la culture de l’autre, sans pour autant s’imposer de suivre sa façon traditionnelle de faire les choses.

Synthèse n°117a


ajouter à mon panier

PRESTATIONS

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations de transformation de la culture managériale ?