essai gratuit
Se connecter
Manageris logoManageris logo

Un leader est plus efficace quand les gens savent à peine qu'il existe. Quand son travail est fait, son but accompli, ses troupes pensent qu'elles l'ont fait elles-mêmes.Lao Tseu

vous êtes ici : accueil > nos publications > synthèses

Co-construction : savoir dialoguer

Co-construction : savoir dialoguer

Dans une ère numérique qui nous oblige à être plus agiles, plus ouverts, plus coopératifs, l’aptitude au dialogue est une condition essentielle pour innover et s’adapter. Comment développer sa capacité à débattre de façon constructive en équipe ?

ajouter à mon panier


Les entreprises et leurs équipes sont en permanence soumises à des enjeux qui peuvent sembler contradictoires. La quête d’agilité qui mobilise de nombreuses organisations n’y échappe pas. D’une part, il faut faire preuve de réactivité : avancer rapidement, savoir trancher sans tarder entre diverses options. D’autre part, dans un environnement qui se transforme sans cesse, il est indispensable de prendre du recul sur ses réflexes et ses hypothèses. Cela suppose, avant de décider, de prendre le temps de s’interroger sur ce qui a pu changer, et de confronter diverses visions et opinions.

C’est pourquoi l’art de débattre avec efficacité est plus que jamais d’actualité. Le débat permet de combiner une pluralité de regards sur la situation. Il permet aussi de préparer la décision, quand celle-ci revient au leader, voire de trancher en direct, lorsque les choix sont collectifs. De fait, le débat est au cœur des nouveaux modes de travail qui se répandent dans les organisations. Les méthodes agiles reposent sur des moments récurrents de débats et de décisions en équipe, à intervalles rapprochés. De même, le débat en équipe est l’un des rouages essentiels du fonctionnement des organisations qui s’inspirent de l’holacratie ou du modèle de l’entreprise libérée.

Non seulement le débat joue un rôle essentiel, mais les exigences à son égard ne cessent de croître. La réticence à la « réunionnite » est particulièrement marquée, tant de la part de collaborateurs sous pression que d’organisations qui visent à gagner en efficacité. Dans un tel contexte, le risque est de s’en tenir à des pseudo-débats, dans lesquels la pression pour trancher rapidement conduit à ne tenir compte que des avis de ceux qui s’expriment avec le plus d’assurance. On est alors très loin de l’idéal de co-construction visé par de nombreuses organisations ! Heureusement, il existe des moyens concrets de se rapprocher de cet idéal. Rien de miraculeux, certes : débattre de façon productive nécessite d’y consacrer du temps. Mais on peut s’organiser pour que ce temps soit employé à bon escient, et in fine optimisé : la qualité des décisions compensera alors largement l’énergie consacrée à structurer ses débats de façon productive !


Dans cette synthèse :
- Favoriser la confrontation des idées au sein d’une équipe
- Co-construction : quel équilibre entre écoute et confrontation ?
- Animer une réunion : quelles interventions pour faire progresser les discussions ?

Synthèse n°265b


ajouter à mon panier

PRESTATIONS

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations de transformation de la culture managériale ?