essai gratuit
Se connecter
Manageris logoManageris logo

On ne fait jamais attention à ce qui a été fait. On ne voit que ce qui reste à faire.Marie Curie

vous êtes ici : accueil > nos publications > synthèses

Aiguiser sa conscience de soi

Aiguiser sa conscience de soi

La connaissance de soi est un facteur déterminant de réussite professionnelle. Mais c’est aussi un sujet complexe et intime. Comment se doter des moyens d’agir en meilleure connaissance de qui l’on est ?

ajouter à mon panier

abonnés, identifiez-vous pour télécharger la synthèse


« Gnothi Seauton », connais-toi toi-même : ce précepte figurait au fronton du temple d’Apollon à Delphes il y a plus de 25 siècles. Depuis, la conscience de soi a toujours été un sujet au cœur des textes philosophiques et religieux, quelles que soient les croyances et les cultures. Puis des disciplines plus récentes, notamment la psychologie et la sociologie, s’y sont intéressées. Elles ont cherché à en donner une définition et à en mesurer l’impact sur nos vies. 

Pour les chercheurs, la conscience de soi repose sur deux piliers : la conscience interne et la conscience externe. La première porte sur la connaissance de ce qui compte pour nous, de nos façons habituelles d’agir et de réagir, de nos forces et faiblesses. La seconde désigne la conscience de la façon dont nous sommes perçu par les autres et de l’impact que nous avons sur eux.

Plusieurs études montrent que la conscience de soi est un facteur déterminant de réussite professionnelle, d’autant plus essentiel que l’on monte dans la hiérarchie. Des travaux de Green Peak Partners et de l’université Cornell, notamment, aboutissent à la conclusion qu’une forte conscience de soi est le plus fort prédicteur de réussite chez les dirigeants. Inversement, une analyse de Korn Ferry montre que les cadres dirigeants qui surestiment fortement leurs compétences multiplient par six leur risque d’échouer ! 

Or bien se connaître n’a rien d’évident. Une autre étude de Korn Ferry montre que près de 80 % des cadres dirigeants s’estiment très compétents dans un domaine que leur entourage juge être un point faible. De tels aveuglements s’expliquent aisément. Le regard sur soi est biaisé par ses émotions ou les croyances que l’on s’est forgées sur nous-mêmes. Et il est difficile de bénéficier de feedbacks sincères, et ce d’autant plus que l’on monte dans la hiérarchie.

Heureusement, la conscience de soi peut se travailler. Cela passe par des efforts délibérés pour tirer régulièrement les enseignements des situations vécues, équilibrer ses efforts entre perception de sa vie intérieure et du regard des autres, et créer un environnement favorable à sa propre lucidité et à celle de son entourage.


Dans cette synthèse : 
- Quelques techniques pour mieux se connaître
- Les fondamentaux d’une meilleure conscience de soi
- Créer un environnement favorable à la lucidité

Synthèse n°274b


ajouter à mon panier

abonnés, identifiez-vous pour télécharger la synthèse

PRESTATIONS

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations de transformation de la culture managériale ?