essai gratuit
Manageris Blog
10 December 2012

Qu'est-ce que le courage managérial ?

Qu'est-ce que le courage managérial ?

Extrait de la Synthèse Manageris n°136b
« Le courage, une qualité essentielle du leader »

S'il est une qualité qui distingue les grands leaders, les managers d'équipes respectés, ou  encore les collaborateurs à haut potentiel, c'est sans doute le courage. L'incertitude croissante, la nécessité de prendre des décisions rapidement, la définition souvent floue des domaines de responsabilité, les exigences contradictoires des différentes parties prenantes, etc. : toutes ces contraintes imposent de faire preuve de courage.

Ce courage doit aujourd'hui s’exprimer dans le quotidien de l'entreprise, à chaque niveau de la hiérarchie. En effet, il ne suffit plus d’appliquer les directives émanant de la direction. L’entreprise attend de ses salariés qu’ils fassent preuve de courage dans de nombreuses circonstances.  

Pour autant, il ne s’agit pas de prendre des risques inconsidérés. Les auteurs du livre "The Courage to Act" ont mis en lumière les différents domaines dans lesquels le courage est une condition de performance. 

 1. Voir la vérité en face et oser l’exprimer

La lucidité est l’un des premiers signes de courage. Nombreux sont ceux qui préfèrent ne pas s’avouer qu’il y a un problème, plutôt que le reconnaître et devoir ainsi y réagir. C'est pourquoi le manque de courage est souvent insidieux : il est plus facile de se considérer ignorant que lâche ! De plus, être conscient d’un problème est insuffisant si l’on n’ose pas l’exprimer. Toutes les entreprises connaissent les réunions de couloir où chacun exprime avec vigueur ce qu’il aurait aimé dire en réunion… "s’il avait pu". Or la répétition de ces "petites lâchetés" peut à terme conduire une équipe ou une entreprise à une grande inefficacité.

2. S'en remettre aux autres

Une deuxième forme de courage indispensable dans l'entreprise consiste à oser s'en remettre aux autres. Chacun sait qu'une délégation efficace est une condition de performance. Or on sous-estime généralement le degré de courage nécessaire pour déléguer : il faut accepter de perdre le contrôle des résultats, être prêt à se remettre en question, partager l'information, etc. De même, collaborer avec d'autres comporte inévitablement une part de risque. Travailler efficacement en équipe requiert donc cette forme de courage.

3. Décider face au risque ou dans l'incertitude

Prendre des décisions sans avoir pu peser en détail leurs conséquences ni collecter toutes les informations souhaitées est difficile mais souvent indispensable. De plus, l'entreprise a besoin de salariés capables d'initiative, ce qui suppose parfois d’oser agir sans s'être au préalable assuré de l'accord de ses supérieurs, par exemple. A l'inverse, le courage consiste parfois à oser ne pas décider tout de suite malgré la pression des actionnaires, de son supérieur ou de ses collaborateurs !

4. Se pousser à sortir de sa zone de confort

Les équipes les plus performantes sont celles qui ont su ne pas se contenter du confort de la situation existante, et repousser toujours plus loin leurs limites. Se fixer des buts ambitieux et avoir la persévérance de les poursuivre, même face à l'adversité, est une forme de courage particulièrement nécessaire dans le monde de l'entreprise. Mais face à une situation globalement satisfaisante, combien sont prêts à remettre en cause l'équilibre trouvé pour chercher encore à progresser

5. Imposer de la rigueur à ses équipes

Enfin, une dimension souvent sous-estimée du courage consiste à oser imposer à son entourage comme à soi-même de la discipline et de la rigueur. Clarifier les règles et veiller à les faire respecter sont des composantes essentielles du rôle du leader ou du manager d'équipe. Certes, cette notion cadre mal avec la vision du leader glorieux, prêt à prendre des risques à ses propres périls. Et pourtant, imposer de la discipline fait appel à un authentique courage : il faut trouver la motivation de définir des obligations dont les vertus ne sont pas nécessairement visibles à court terme. Et les faire appliquer requiert une volonté permanente, d'autant plus que cela ne contribue pas à être apprécié par ceux à qui l'on impose ces contraintes !

Article publié sur Le Cercle Les Echos

 

Pour en savoir plus :

- Le courage, une qualité essentielle du leader (Synthèse Manageris n°136b)

- The Courage to Act, Merom Klein, Rod Napier, Davies-Black Publishing, 2003.

Pour en savoir plus :

¬ Le courage, une qualité essentielle du leader (Synthèse Manageris n°136b)

¬ Le leadership adaptatif, condition de performance durable  (Synthèse Manageris n°207b)

¬ publié par Chrystel Martin dans Leadership, Développement personnel

¬ partager

¬ mots clés { Courage, Décision, Risque }

Voir toutes les synthèses Manageris
sur le thème
« Courage »


¬ Commentaires (0)

donnez votre avis

Nom ou pseudo*

Email* (ne sera pas publié)

Votre commentaire*

 

recopier le code ici

Bienvenue sur le blog de Manageris

Nous aurons le plaisir de partager avec vous les pépites découvertes à l'occasion de notre veille des parutions internationales sur le management des hommes et des organisations.

En savoir plus sur Manageris

Découvrir gratuitement 2 synthèses


A PROPOS DE L'AUTEUR

Chrystel Martin est directrice générale et rédactrice en chef de Manageris.

Editeur de contenus synthétiques de référence sur le management, Manageris contribue à l'amélioration continue des pratiques de leadership par une approche originale du " On-the-job Learning " ®.

en savoir plus

ARCHIVES

 

<< November 2019 >>

SMTWTFS
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

¬ Recevez la newsletter Manageris

¬ Rejoignez Manageris sur Linkedin