essai gratuit
Se connecter
Manageris logoManageris logo

Plus l'homme a d'habitudes, moins il est libre et indépendantEmmanuel Kant

vous êtes ici : accueil > nos publications > synthèses

Former un duo constructif avec son supérieur

Former un duo constructif avec son supérieur

Les relations avec son supérieur hiérarchique sont une source fréquente de frustrations. Est-ce une fatalité ? Pas forcément. Une relation réussie repose sur une responsabilité partagée entre le supérieur et son subordonné. Comment définir son positionnement de subordonné ?

voir un extrait sur le blog « Pépites de management »

ajouter à mon panier

abonnés, identifiez-vous pour télécharger la synthèse


Entre un supérieur et son subordonné s'établit une relation bien particulière, qui conditionne fortement l'efficacité du duo sur la durée. On pense souvent que le style personnel du manager est le déterminant principal du mode de relation qui s'établit. Or, quand on observe les interactions au sein d'une équipe, on constate qu'il existe autant de natures de relations différentes qu'il y a de personnes. En effet, la personnalité du subordonné, la façon dont il prend en main ou subit la relation, ses convictions et ses attentes, les habitudes qu'il s'est forgées avec ses précédents patrons : tout cela a une influence décisive sur la nature de la relation avec son supérieur.

Beaucoup de difficultés dans les relations hiérarchiques proviennent d'une incompréhension de la part de responsabilité de chacun, comme en témoigne l'exemple de Christophe, patron de région d'un grand groupe industriel : "Je ne comprends pas. Mes résultats commerciaux sont excellents. J'assume tous les problèmes. Mon patron n'en entend même pas parler la plupart du temps ! Mes équipes sont motivées et autonomes. Elles rivalisent d'initiative. Et avec tout ça, je sens une tension incroyable entre mon supérieur et moi. On dirait qu'il se méfie, qu'il ne me fait pas confiance..." De fait, Christophe agit selon sa conception de ce qu'un supérieur est censé attendre de ses équipes : de l'autonomie, des résultats... Ce qu'il n'a pas perçu, c'est que son patron a des objectifs qui ne sont pas exactement les mêmes : les résultats commerciaux sont importants, certes, mais on attend aussi de lui une contribution au progrès continu par un partage de pratiques... sur lesquelles Christophe lui donne peu de visibilité. De plus, de par son style personnel, il préfère être informé des problèmes lorsqu'ils se présentent plutôt que risquer de les découvrir a posteriori. Aussi, loin d'être ravi de constater qu'un problème a été résolu sans qu'on l'ait dérangé, sa frustration et son sentiment d'insécurité ne font que croître...

Cet exemple illustre toute la difficulté d'établir une relation hiérarchique constructive, quelles que soient les bonnes intentions de chacun. C'est pourquoi cette relation doit être gérée activement.

Dans cette synthèse :
- Surmonter les embûches de la relation hiérarchique
- Quel subordonné êtes-vous ? Un positionnement à choisir
- Bien cadrer la relation avec son patron

Synthèse n°197b


ajouter à mon panier

abonnés, identifiez-vous pour télécharger la synthèse

PRESTATIONS

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations de transformation de la culture managériale ?