essai gratuit
Se connecter
Manageris logoManageris logo

Chaque fois que le But final n’est pas nettement fixé, la mission échoue. [] Donc, simplicité dans l’énoncé de vos missions, votre intention est le But, le But, le But.Général Leclerc

vous êtes ici : accueil > nos publications > synthèses

Comment être un leader inspirant

Comment être un leader inspirant

Si les salariés se sentent de moins en moins engagés dans leur travail, cela tient entre autres à l'attitude de leurs managers. Comment ceux-ci peuvent-ils faire pour stimuler l’engagement de leurs collaborateurs ?

ajouter à mon panier

abonnés, identifiez-vous pour télécharger la synthèse


D’après l’organisation professionnelle World at Work, les entreprises dépensent chaque année l’équivalent de 1 à 2 % de leur masse salariale pour soutenir l’engagement de leurs employés. Et pourtant, celui-ci continue de s’éroder. En 2017, Gallup a mesuré qu’au niveau mondial, 18 % des salariés sont « activement désengagés », 65 % « non engagés », et seulement 15 % « engagés ». En France, ce taux tombe même à 6 % ! Les conséquences sont lourdes : perte de productivité, absentéisme, turn-over, etc.

Interrogés sur les raisons de cette désaffection, les salariés pointent plusieurs causes : perte de sens, focalisation sur la performance financière à court terme, bureaucratie excessive, contexte de changement incessant – mais surtout, déception quant au management de terrain. Qu’est-il reproché à ce dernier ? D’être insuffisamment présent, à l’écoute, en soutien ; d’être insuffisamment capable de donner du sens et d’insuffler de la motivation. Bref, en un mot, de n’être pas assez « inspirant ».

Il est vrai qu’un « bon » manager peut changer du tout au tout la vie des salariés et leur niveau d’investissement. Nathalie a travaillé en tant que designer textile dans deux agences à Paris ; le poste était exactement le même, mais ces deux expériences ont été radicalement différentes. Dans le premier cas, son responsable était incapable de gérer son stress et ne communiquait avec son équipe que sur un mode conflictuel. Complètement démotivée, Nathalie a quitté l’entreprise au bout de huit mois. Elle a alors eu la chance, dans le poste suivant, de tomber sur un manager qui lui a rendu confiance en elle, qui a su l’aider à grandir au sein de l’agence, lui a donné l’envie de se dépasser pour satisfaire à la fois ses clients et sa hiérarchie.

La motivation des collaborateurs tient beaucoup au fait qu’ils se sentent personnellement pris en considération, épaulés face aux difficultés, reconnus dans leurs succès. L’inspiration est donc avant tout affaire de relations humaines.

Mais comment, alors qu’il a déjà tant à faire, le manager pourrait-il trouver davantage de temps pour être attentionné envers son équipe ? Quelle bonne distance adopter vis-à-vis d’elle pour préserver son autorité sans paraître hautain ? Quels sont les comportements à adopter et ceux à proscrire ?


Dans cette synthèse :
- Communiquer une vision de manière inspirante
- S’investir auprès de ses collaborateurs pour mieux les inspirer
- Conjurer l’isolement du leader

Synthèse n°282a


ajouter à mon panier

abonnés, identifiez-vous pour télécharger la synthèse

PRESTATIONS

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations de transformation de la culture managériale ?