essai gratuit
Se connecter
Manageris logoManageris logo

Donner l'exemple n'est pas le principal moyen d'influencer les autres, c'est le seul moyen.Albert Einstein

vous êtes ici : accueil > nos publications > synthèses

Les clés de la prise de poste

Les clés de la prise de poste

La prise de poste est un moment à risque. Il faut veiller, en particulier, à ne pas trop s’appuyer sur ses succès passés : le nouveau rôle peut exiger de nouvelles attitudes... Comment réussir cette phase de transition ?

voir un extrait sur le blog « Pépites de management »

ajouter à mon panier

abonnés, identifiez-vous pour télécharger la synthèse


Prendre un nouveau poste est à la fois exaltant et exigeant. Occuper de nouvelles fonctions, changer de positionnement, découvrir de nouveaux enjeux, sont des moments de forte motivation et d’intense mobilisation. Mais ils sont aussi source d’un stress important : le nouvel arrivant ne dispose que de très peu de temps pour faire ses preuves. En à peine trois mois, il lui faut prendre la mesure de son nouveau poste et de ses enjeux, intégrer les attentes de son manager, prendre en main son équipe, trouver sa place parmi ses pairs, lancer de nouvelles initiatives... Il n’est pas étonnant que près d’un quart des prises de poste ne répondent pas aux attentes.

Les difficultés techniques ou la complexité du poste sont rarement en cause. Il apparaît qu’une grande partie de ces échecs tient plutôt à des enjeux de posture. Une erreur fréquente consiste en effet à raisonner dans la continuité de son précédent poste. Quoi de plus normal, quand on a été choisi parce qu’on a fait ses preuves par le passé, que de chercher à capitaliser sur les comportements mêmes qui nous ont valu ces succès ? En réalité, rien n’est moins sûr : aussi pertinents qu’ils aient été dans le passé, ces comportements peuvent au contraire nous empêcher de réussir dans un nouveau contexte !

Un très bon directeur de site en a fait l’expérience lorsqu’il a été promu directeur régional. Se sachant apprécié et reconnu pour sa présence auprès des équipes, il s’est fait un point d’honneur de rester très présent sur le terrain. Ce faisant, il a négligé d’établir des relations au sein du siège, notamment avec le directeur des opérations et les représentants syndicaux. Il s’est ainsi trouvé rapidement sans appuis. Prendre conscience que son nouveau rôle lui demandait de développer son influence et sa visibilité au siège lui a permis de redresser le tir. Mais il subit encore, quelques années après, le poids de la défiance qu’il a initialement suscitée chez certains interlocuteurs clés.

Réussir sa prise de poste nécessite ainsi d’aborder ses nouvelles responsabilités plutôt sous l’angle de la rupture que sous celui de la continuité.


Dans cette synthèse :
- Le calendrier d’une prise de poste réussie
- Bien gérer les dilemmes de la prise de poste
- Cinq erreurs classiques de la prise de poste

Synthèse n°229a


ajouter à mon panier

abonnés, identifiez-vous pour télécharger la synthèse

PRESTATIONS

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations de transformation de la culture managériale ?