essai gratuit
Se connecter
Manageris logoManageris logo

Rien n'est aussi contagieux que l'exemple.La Rochefoucauld

vous êtes ici : accueil > nos publications > synthèses

Faire face à l’accroissement constant de la quantité d’information à traiter

Faire face à l’accroissement constant de la quantité d’information à traiter

Le cerveau est une extraordinaire machine à stocker et à traiter l’information. Les entreprises, confrontées à une quantité exponentiellement croissante de données, peuvent-elles s'inspirer de son fonctionnement ?

ajouter à mon panier

abonnés, identifiez-vous pour télécharger la synthèse


La gestion de l’information est un enjeu clé. Les entreprises sont confrontées à d’énormes masses de données. Dotées de capacités de traitement inimaginables il y a seulement quelques années, elles ont souvent du mal à utiliser cette puissance de feu informatique pour mieux comprendre leurs marchés et prendre les décisions qui leur permettraient d’y réussir.

Les ouvrages que nous avons sélectionnés proposent une démarche stimulante : s’inspirer des principes selon lesquels fonctionne le cerveau pour rendre les entreprises plus performantes dans leur gestion de l’information et leur capacité à l’utiliser. En effet, le cerveau humain est la plus extraordinaire machine à traiter l’information que nous connaissions. Doté de capacités de stockage phénoménales, il parvient à les utiliser de façon remarquablement efficace pour nous faire accomplir des actes qui, même pour les plus simples d’entre eux, constituent des prouesses de coordination qu’aucun ordinateur, aussi puissant soit-il, ne saurait accomplir aussi bien.

Parmi les parallèles intéressants avec la gestion neuronale de l’information, les conseils suivants peuvent être utiles aux entreprises :

- Instaurez une discipline dans la collecte et l’utilisation de l’information. Le cerveau est organisé pour ne pas se laisser submerger par la masse d’informations qui lui parvient et se concentrer sur les plus importantes.

- Trouvez un équilibre entre réflexion rationnelle et pensée intuitive. Une grande partie de l’activité du cerveau se déroule à l’état inconscient, ce qui lui permet de mobiliser très efficacement les ressources de l’expérience accumulée.

- Privilégiez l’anticipation plus que l’étude du passé. Le cerveau effectue en permanence des projections sur ce qui va se passer et se tient à l’écoute des changements qui surviennent, ce qui lui confère une réactivité remarquable face à l’imprévu.

Synthèse n°211a


ajouter à mon panier

abonnés, identifiez-vous pour télécharger la synthèse

PRESTATIONS

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations de transformation de la culture managériale ?