essai gratuit
Se connecter
Manageris logoManageris logo

Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu'il ne nous prenne par la gorge.Winston Churchill

vous êtes ici : accueil > nos publications > synthèses

Évoluer vers l’économie circulaire

Évoluer vers l’économie circulaire

« Extraire – produire – jeter » : face à ce modèle économique linéaire, aujourd’hui à bout de souffle, un nouveau modèle émerge. Circulaire, il entend minimiser, régénérer et recycler les ressources. Pourquoi et comment amorcer cette transition ?

ajouter à mon panier

abonnés, identifiez-vous pour télécharger la synthèse


L’économiste Jean-Baptiste Say affirmait en 1828 : « Les ressources naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées, ni épuisées, elles ne sont pas l'objet des sciences économiques. » On sait aujourd’hui combien cette vision est datée. Soumis à une exploitation exponentielle, les stocks de métaux et d’énergies fossiles sont en forte diminution. Et, en 2018, l’humanité a consommé en 221 jours les ressources que la Terre produit en un an.

Au-delà du problème écologique évident, l’enjeu est aussi économique. En baisse constante jusqu’aux années 2000, le coût des matières premières grimpe : entre 2000 et 2013, pour chaque point de croissance du PIB, il a augmenté de 1,9 %. La raréfaction de certaines ressources, le renchérissement de l’extraction, ou encore les frais de dépollution, finissent par peser sur les coûts de production des entreprises. Ils génèrent aussi de nouveaux risques sur les chaînes d’approvisionnement – et pourraient menacer, à terme, la santé économique des entreprises. Dans le scénario du statu quo, le cabinet Accenture estime que l’écart entre l’offre et la demande théorique de ressources naturelles ne cesserait de s’aggraver, entraînant pour l’économie mondiale une perte de 4 500 milliards de dollars à l’horizon 2030… et de 25 000 milliards de dollars d’ici 2050 !

Face à ces sombres perspectives, l’économie circulaire offre une issue séduisante. Mais elle implique de rompre avec un modèle économique séculaire, fondé sur le schéma « extraire – produire – jeter ». Le modèle circulaire, pour sa part, cherche d’abord à préserver les matières premières, quitte à révolutionner nos manières de produire et de consommer. Les ressources sont prélevées avec parcimonie, réinjectées aussi longtemps que possible dans la production et, en dernier ressort, les déchets inévitables sont valorisés.

Les entreprises converties à ce modèle le décrivent comme un formidable aiguillon pour l’innovation, une réponse aux besoins exprimés par leurs parties prenantes, un investissement pour assurer leur compétitivité future. Parmi elles figurent Interface, l’un des leaders mondiaux des moquettes, Michelin, qui a totalement réinventé sa proposition de valeur, ou encore Calera, producteur de solutions écologiques pour la construction. Mais leur transformation a été exigeante…


Dans cette synthèse : 
- S’inscrire dans une économie circulaire : quelles options stratégiques ?
- Organiser sa transition vers l’économie circulaire
- Transition vers l’économie circulaire : comment s’y prendre ?

Synthèse n°275b


ajouter à mon panier

abonnés, identifiez-vous pour télécharger la synthèse

PRESTATIONS

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations de transformation de la culture managériale ?