essai gratuit
Se connecter
Manageris logoManageris logo

Il est plus difficile de désagréger un préjugé qu'un atome.Albert Einstein

vous êtes ici : accueil > nos publications > synthèses

Le knowledge management à l'heure de la mondialisation

Le knowledge management à l'heure de la mondialisation

Bien comprendre les mécanismes de la création de savoir pour adapter son organisation aux enjeux de la mondialisation.

ajouter à mon panier


En 1995, Nonaka et Takeuchi ont publié The Knowledge-Creating Company, ouvrage qui fait aujourd'hui référence dans le domaine de la gestion du savoir. Ils expliquaient en particulier la capacité d’innovation de certaines entreprises japonaises par leur aptitude à gérer les interactions entre deux formes de savoir : le savoir tacite et le savoir explicite. Ils montraient ainsi l'importance de créer un environnement favorable à la circulation des idées et aux échanges entre équipes et individus.

Or, la mondialisation croissante des entreprises soulève des interrogations sur la façon de gérer ces échanges. Comment les promouvoir alors que l'entreprise compte plusieurs dizaines voire centaines de sites répartis dans le monde entier ? Le recours aux communications électroniques est-il suffisant pour permettre la circulation et la confrontation des savoir tacites ?

Entourés de leurs collègues de l’université de Hitotsubashi, Nonaka et Takeuchi font le point sur ces enjeux. Les messages suivants nous ont semblé particulièrement intéressants :

- Méfiez-vous des réflexes hérités de la tradition cartésienne.
La plupart des entreprises occidentales n'envisagent le savoir que sous sa forme intellectuelle, conceptualisée. Elles se privent ainsi de nombreuses opportunités d'utilisation ou de création de savoir.

- Pensez soigneusement les choix d’implantation géographique.
Ceux qui affirment que "les distances ne comptent plus" ont tort : la proximité physique avec ses collègues, ses clients, ses fournisseurs ou ses concurrents a un impact fort sur la création de savoir.

- Développez les compétences de communication interpersonnelle des employés. Même à l’époque d’Internet, une conversation constructive reste un outil irremplaçable de transmission et de création de savoir.

- Structurez fortement le partage du savoir. Des procédures strictes permettent de lutter efficacement contre les risques d’émiettement du savoir.

Synthèse n°128a


ajouter à mon panier

PRESTATIONS

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations de transformation de la culture managériale ?