essai gratuit
Se connecter
Manageris logoManageris logo

La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute. Nelson Mandela

vous êtes ici : accueil > nos publications > synthèses

L’ère du marketing d’influence

L’ère du marketing d’influence

Face à l’érosion du discours publicitaire, certaines marques font appel à des influenceurs pour capter l’attention et la sympathie des internautes. Comment mettre en place une stratégie de marketing d’influence efficace ?

ajouter à mon panier


Les consommateurs font preuve d’un scepticisme croissant à l’égard des marques et du discours publicitaire : 40 % des internautes ont recours à un bloqueur de publicité ; et, selon une étude de 2018, moins d’un tiers des consommateurs disent accorder du crédit à la publicité, alors que 90 % disent se fier aux recommandations de leurs pairs. 

Pour répondre à cette évolution, une réponse consiste à pratiquer le marketing d’influence. Déjà usité bien avant l’ère digitale, il connaît un regain d’intérêt avec l’essor des réseaux sociaux. Il consiste à s’appuyer sur des leaders d’opinion, les influenceurs, en faisant levier sur leur notoriété et sur les relations qu’ils ont su tisser avec leurs followers. Par ce biais, les marques trouvent un relais pour leurs messages, captent l’attention de plus en plus volatile des internautes, et renforcent leur proximité et leur capital sympathie auprès de ces derniers. L’influence sur Internet est ainsi devenue un véritable métier, tandis que les investissements des entreprises s’envolent : les prévisions les plus optimistes prévoient 15 milliards de dollars de dépenses au niveau mondial en 2022.

Mais cet engouement fait aussi son lot de déçus. D’abord, les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous. Lorsqu’un influenceur soutient une marque avec laquelle il n’a pas de réelle affinité, les internautes ne sont pas dupes. De plus, l’image du marketing d’influence a été brouillée par plusieurs scandales : des influenceurs qui ont monnayé des audiences largement factices, des indicateurs de succès falsifiés par des algorithmes, etc. Ce qui a conduit certaines entreprises à le rejeter en bloc.

Pour autant, le marketing d’influence conserve son intérêt, à l’heure où plus de 60 % des achats sont influencés par une recherche préalable d’information en ligne. De nombreux internautes consultent à cette occasion des contenus produits par diverses catégories de prescripteurs : des célébrités sponsorisées, certes, mais aussi des « micro-influenceurs » experts, voire même de simples clients. Avoir une stratégie relationnelle vis-à-vis de ces divers relais d’opinion prend alors tout son sens.


Dans cette synthèse :
– Construire une relation à forte valeur ajoutée avec un influenceur
– Mettre en place sa stratégie de marketing d’influence
– Transformer ses fans en ambassadeurs de la marque

Synthèse n°292a


ajouter à mon panier

PRESTATIONS

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations de transformation de la culture managériale ?