essai gratuit
Se connecter
Manageris logoManageris logo

Avec les années, j'ai appris que quand on prend une décision, la peur s'en va. Rosa Parks

vous êtes ici : accueil > nos publications > synthèses

L’intrapreneuriat : une piste de croissance à explorer

L’intrapreneuriat : une piste de croissance à explorer

L’esprit d’entreprise serait-il réservé aux start-up ? Dans les entreprises établies, la capacité des employés à porter l’innovation se trouve souvent étranglée. Comment aider les intrapreneurs à se révéler ?

ajouter à mon panier

abonnés, identifiez-vous pour télécharger la synthèse


Dans des marchés qui stagnent, créer de nouvelles activités est un levier de croissance séduisant. C’est ainsi que beaucoup d’entreprises souhaitent favoriser les initiatives de création de nouveaux business portées par leurs salariés – en d’autres termes, développer l’intrapreneuriat. De fait, certaines réussites retiennent l’attention. Un collaborateur de Cargill a ainsi su exploiter les résultats d’une technologie qui avait été développée pour le secteur agroalimentaire, mais qui échouait à répondre aux besoins. Il en a alors imaginé une application à la protection des revêtements routiers contre le gel. Soutenu par Cargill, il est allé au bout de son projet et a commercialisé ce vernis dégivrant aux exploitants des routes du nord des États-Unis. Aujourd’hui, c’est une ligne de métier à part entière pour Cargill !

Aussi séduisantes qu’elles soient, de telles réussites restent néanmoins rares, notamment dans les grandes entreprises. Beaucoup ont pourtant bien compris l’intérêt de l’intrapreneuriat et cherchent à le stimuler. Mais les résultats ne sont pas au rendez-vous : les collaborateurs n’osent pas proposer leurs idées, se sentent peu encouragés à les mettre en œuvre ou partent les développer ailleurs. C’est tout un gisement d’innovation et de croissance qui est ainsi perdu.

Cela n’a heureusement rien d’une fatalité. Nike, par exemple, est en passe de devenir l’un des acteurs majeurs des outils connectés et des Big Data, grâce à une stratégie volontariste d’intrapreneuriat. Pour réussir une telle stratégie, trois bonnes pratiques se dégagent :

- Repérez et développez vos intrapreneurs. Ceux-ci sont parfois invisibles : il faut créer des occasions leur permettant de se révéler.

- Préservez-les de l’aversion à l’incertitude des organisations établies. Les processus en place sont rarement compatibles avec les facteurs de réussite des projets exploratoires : veillez à organiser la cohabitation.

- Gardez-vous de leur procurer des ressources excessives. Les contraintes de frugalité des start-up sont l’un de leurs facteurs de réussite.

Synthèse n°240a


ajouter à mon panier

abonnés, identifiez-vous pour télécharger la synthèse

PRESTATIONS

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations de transformation de la culture managériale ?