essai gratuit
Se connecter
Manageris logoManageris logo

Si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper aux arbres, il passera sa vie à croire qu'il est stupide.Albert Einstein

vous êtes ici : accueil > nos publications > synthèses

Gagner en agilité

Gagner en agilité

Pour répondre aux mutations de leur environnement, les entreprises doivent faire preuve d’agilité. Mais toutes n’ont pas une organisation qui les y prédispose. Et si elles faisaient d’abord évoluer la manière dont leurs collaborateurs travaillent ensemble ?

ajouter à mon panier

abonnés, identifiez-vous pour télécharger la synthèse


L’agilité est devenue un impératif pour les entreprises évoluant dans un environnement qualifié de « VUCA ». Cet acronyme, forgé par les stratèges militaires américains dans le contexte post-guerre froide, définit quatre caractéristiques du monde contemporain – instabilité, incertitude, complexité et ambiguïté (« Volatility, Uncertainty, Complexity and Ambiguity »). Un sondage réalisé en 2017 par McKinsey auprès de plus de 2 500 entreprises, tous secteurs confondus, révèle ainsi que trois quarts des répondants classent l’agilité parmi leurs trois principales priorités.

Quelles sont les conditions pour instiller plus d’agilité dans son entreprise ? La question est souvent abordée sous l’angle de la structure organisationnelle. Il faudrait constituer un réseau d’« escouades agiles » – des équipes auto-organisées, véloces, autonomes. Finies les structures en départements, divisions et fonctions : elles créent autant de cloisonnements, rendant impossible une réaction rapide et coordonnée face aux changements. Finies les lignes hiérarchiques, qui appauvrissent les flux d’information et ralentissent les décisions. Cette philosophie est pertinente dans certaines entreprises et certains secteurs, mais elle est difficilement transposable à tous les contextes.

C’est un constat réalisé très tôt par l’armée américaine, par exemple. Elle aussi a été confrontée, en Irak, à un ennemi rendu plus mobile et imprévisible par les nouvelles technologies. Dans son cas également, gagner en « agilité » semblait indispensable. Il était difficile, pourtant, de se soustraire à l’impératif de discipline. Quant à supprimer ou à contourner la hiérarchie, cela n’était guère envisageable…

Heureusement, la réponse organisationnelle n’est pas la seule possible. On peut aussi faire évoluer les habitudes de travail. Car ce sont les collaborateurs de l’entreprise qui, au quotidien, lui confèrent sa réactivité. Ce sont eux qui détectent les signaux faibles du terrain, laissant deviner une évolution en germe. Eux qui partagent cette intelligence avec leurs pairs. Eux encore qui choisissent d’ajuster à la marge leurs actions, avant même d’en informer leur hiérarchie – ou même sans qu’il soit nécessaire de le faire.

Découvrez dans cette synthèse comment développer des conditions propices à l’agilité, en faisant évoluer les attitudes et les comportements de vos collaborateurs


Dans cette synthèse : 
- Aider ses collaborateurs à adopter un état d’esprit agile
- Rendre les organisations traditionnelles plus agiles 
- Minimiser le coût psychique du changement permanent

Synthèse n°279b


ajouter à mon panier

abonnés, identifiez-vous pour télécharger la synthèse

PRESTATIONS

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations de transformation de la culture managériale ?