essai gratuit
Se connecter
Manageris logoManageris logo

FR | EN

Traitez un individu comme il est, il restera ce qu'il est. Traitez-le comme il doit et peut devenir, il deviendra ce qu'il doit et peut être.Goethe

vous êtes ici : accueil > nos publications > synthèses

Futur du travail : sept mutations à anticiper

Futur du travail : sept mutations à anticiper

La crise du Covid-19 va probablement susciter des changements profonds et irréversibles dans l’organisation des entreprises. Comment accompagner cette transformation du monde du travail pour dessiner un avenir désirable ?

ajouter à mon panier


L’existence de périodes d’accélération de l’histoire fait débat parmi les historiens et les sociologues. Mais pour les entreprises, il ne fait guère de doute que la pandémie de Covid-19 en porte la marque. Des transformations entrevues à moyen ou long terme se sont matérialisées parfois en quelques semaines. La diffusion massive du télétravail n’en est que l’exemple le plus évident. Au-delà, la transformation numérique a franchi un palier, dans pratiquement tous les secteurs : commerce, médecine, enseignement, loisirs… Forcés de basculer en ligne durant les confinements successifs, les consommateurs s’y sont habitués, quand ils n’y ont pas pris goût. Enfin, sur le plan de la production, les changements, bien que plus discrets, sont tout aussi profonds. La numérisation, l’automatisation ou l’intelligence artificielle, envisagées auparavant comme des transformations de longue haleine, sont souvent devenues, du jour au lendemain, des conditions de survie.

Pour autant, que restera-t-il de ces bouleversements ? Et comment influeront-ils sur l’organisation des entreprises ? À défaut de réponses définitives, les experts s’accordent à dire que la pandémie aura des effets durables sur les comportements. Des verrous sont tombés ; dirigeants et collaborateurs ont pris conscience qu’il y avait d’autres manières de faire, avec leurs risques et leurs opportunités.

Ainsi, une grande majorité de télétravailleurs, d’abord contraints, y ont finalement trouvé des avantages. Certes, la collaboration et le lien social s’en sont ressentis ; mais la qualité de vie et la productivité individuelle y ont en général largement gagné. Dès lors, beaucoup d’entreprises envisagent désormais une organisation « hybride » : début 2021, le McKinsey Global Institute estimait que 20 à 25 % des travailleurs des économies avancées pourraient continuer à travailler à domicile plus de 2 jours par semaine. Un changement aux répercussions multiples, tant en termes de management que d’immobilier d’entreprise, voire d’aménagement du territoire.

Derrière l’exemple du télétravail, on voit se dessiner une grande complexité. La soudaineté et la simultanéité des changements les rendent particulièrement difficiles à conceptualiser, puis à gérer. Les dirigeants, et notamment les DRH, devront ainsi aborder pas moins de sept chantiers.

Synthèse n°301a


ajouter à mon panier