essai gratuit
Se connecter
Manageris logoManageris logo

Il faut oser ou se résigner à tout.Tite-Live

vous êtes ici : accueil > nos publications > synthèses

Favoriser l’innovation radicale

Favoriser l’innovation radicale

L’innovation est au cœur des priorités des entreprises. Mais, souvent, les grandes entreprises se cantonnent à des innovations marginales, laissant les innovations de rupture aux start-up. Comment instaurer un environnement propice à l'innovation radicale ?

ajouter à mon panier


Selon une enquête de McKinsey, 84 % des dirigeants placent l’innovation parmi leurs priorités, mais seuls 6 % d’entre eux se déclarent satisfaits des capacités d’innovation de leur entreprise. Les grandes entreprises consacrent pourtant à l’innovation des moyens considérables – 782 milliards de dollars au niveau mondial en 2018, selon PwC. Or, le plus souvent, elles n’obtiennent que des résultats décevants. Pour l’essentiel, elles parviennent à améliorer les solutions existantes, mais sans les transformer fondamentalement : c’est ce que l’on appelle l’innovation incrémentale. Au contraire, les innovations de rupture, celles qui changent réellement la donne sur leur marché, semblent réservées aux start-up : Uber, Airbnb, Spotify, etc. Mais pourquoi ces entreprises, qui sont à l’origine de petites structures, parviendraient-elles à innover de façon radicale, quand des organisations bien mieux outillées peinent à y arriver ?

Question de culture avant tout. Quand les nouveaux entrants n’ont pas grand-chose à perdre et tout à prouver, les leaders historiques pâtissent de leur aversion au risque. Par ailleurs, loin d’être des atouts, leur structure et leurs processus les handicapent dans la course à l’innovation, qui nécessite au contraire de sortir du cadre.

Pour autant, ces contraintes n’ont rien d’insurmontable. Certaines grandes entreprises parviennent à concilier organisation formelle et liberté d’initiative, cohérence et confrontation des idées, rigueur et prise de risque. Tout en rentabilisant leur offre actuelle, elles travaillent activement à son dépassement. Que ce soit chez Lego, chez Carlsberg ou chez British Airways, l’innovation est peut-être moins médiatisée qu’au sein des « licornes » californiennes ou chinoises. Elle n’en est pas moins radicale – ni moins efficace.

Les pratiques de ces entreprises sont de précieuses sources d’inspiration, dans un contexte où les mutations technologiques, économiques et sociétales s’accélèrent. Elles donnent de sérieux atouts pour anticiper le virage vers les inévitables transformations à venir : intelligence artificielle, robotisation, économie circulaire, etc. Leur exemple plaide pour une innovation « libérée », qui laisse davantage d’autonomie aux collaborateurs pour générer des idées et les expérimenter.


Dans cette synthèse :
Innover comme une start-up
– Instaurer un environnement propice à l’innovation radicale
Dépasser la notion de marché pour accélérer l’innovation : le cas d’Amazon

Synthèse n°290b


ajouter à mon panier

PRESTATIONS

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations de transformation de la culture managériale ?