essai gratuit
Manageris Blog


29 May 2012

Les qualités de l'innovateur

Extrait de la Synthèse Manageris n°208b

Les auteurs de "The Innovator's DNA" ont identifié les comportements qui distinguent les grands innovateurs des personnes moins créatives. Or ces comportements sont facilement reproductibles. A inscrire dans son "hygiène de vie" si on souhaite développer ses facultés créatives !

 

Pour en savoir plus :

- Cultiver son potentiel d'innovation (Synthèse Manageris n°208b)

 

¬ publié par Chrystel Martin dans Innovation, Développement personnel

¬ mots clés { Comportements, Créativité }

Commentaires (0)

donnez votre avis

partager

Voir toutes les synthèses Manageris
sur le thème
« Innovation »

25 April 2012

Méfiez-vous de vos convictions !

Extrait de la Synthèse Manageris n°182b
« Mieux décider pour être plus réactif »

Plusieurs pièges cognitifs nous conduisent à fonder nos décisions sur des convictions… objectivement erronées ! D'où l'importance de mettre à l'épreuve ses a priori, et de rester ouvert aux surprises.

Méfiez-vous de vos convictions !

Pour en savoir plus :

¬ Mieux décider pour être plus réactif (Synthèse Manageris n°182b)

¬ Les pièges de la décision (Synthèse Manageris n°196b)

¬ publié par Chrystel Martin dans Développement personnel, Leadership

¬ mots clés { Décision, Intuition, Savoir }

Commentaires (0)

donnez votre avis

partager

Voir toutes les synthèses Manageris
sur le thème
« Décision »

10 April 2012

Un chef, ça se gère !

Un chef, ça se gère !

Extrait de la Synthèse Manageris n°182b
« Mieux décider pour être plus réactif »

Désorganisé, tyrannique, mégalomane, pinailleur… Qui ne s'est jamais plaint de son patron ? Par nature, la relation hiérarchique est rarement idyllique. Mais croire que c'est à votre supérieur seul qu'il incombe d'en gérer les difficultés serait une erreur. Vous avez tout à gagner à prendre l'initiative.

En effet, entre un supérieur et son subordonné s'établit une relation bien particulière, qui conditionne fortement l'efficacité du duo sur la durée. On pense souvent que l’attitude du manager est le déterminant principal du mode de relation qui s'établit. Or, quand on observe les interactions au sein d'une même équipe, on constate qu'il existe autant de relations différentes qu'il y a de personnes. En effet, la personnalité du subordonné, la façon dont il prend en main ou subit la relation, ses convictions et ses attentes, les habitudes qu'il s'est forgées avec ses précédents patrons : tout cela a une influence décisive sur la nature de la relation avec son supérieur.

Beaucoup de difficultés dans les relations hiérarchiques proviennent d'une incompréhension de la part de responsabilité de chacun. En particulier, le subordonné a tendance à croire que c’est à son chef d’assumer la gestion de la relation. Erreur… Toutes les publications sur le sujet montrent que le subordonné à tout intérêt à prendre l’initiative de « gérer son chef » :

Clarifiez les attentes de votre supérieur et exprimez les vôtres

Vous pensiez bien faire en avançant de façon autonome sur un projet… pour finalement vous rendre compte que votre chef aurait souhaité que vous le teniez au courant plus régulièrement ? Un cas classique de la relation hiérarchique : on a souvent tendance à projeter ses propres objectifs et aspirations sur son entourage. Mais ceux de votre supérieur ne sont, par définition, pas les mêmes que les vôtres : son champ d'activité est plus large, il a sa propre personnalité, il n'a ni les mêmes contraintes ni les même priorités que vous, etc. Ne présumez pas que vous connaissez ses attentes ! Demandez-lui de les préciser.

De la même façon, ne vous attendez pas à ce que votre supérieur devine toutes vos aspirations et vos frustrations. Vous avez tout intérêt à faire l'effort d'exprimer clairement ce qui est important pour vous : cela évitera de nombreux malentendus.

Définissez un mode d'interaction qui tienne compte de vos différences de style

Votre supérieur vous demande un reporting hebdomadaire détaillé, et vous y voyez un manque de confiance. C'est peut-être simplement que son style personnel le pousse à vouloir maîtriser les sujets dont il a la responsabilité, et qu'il aime approfondir l'analyse. Les incompréhensions liées aux différences de styles sont la source de nombreuses frustrations, voire de conflits. Vous aurez donc tout intérêt à faire un point avec votre supérieur. Quel mode d'interaction, de reporting, de prise de décision … préfère-t-il ? Que valorise-t-il avant tout (autonomie, efficacité, qualité, transparence…) ? Vous serez ainsi plus averti des motivations de ses comportements, ce qui vous évitera des erreurs d'interprétations et vous permettra de vous adapter à son style. Par exemple, si vous êtes plutôt intuitif face à un supérieur analytique, écoutez votre intuition, mais ne négligez pas d'expliciter votre raisonnement lorsque vous présenterez vos conclusions.

Trouvez des points de complémentarité entre votre supérieur et vous-même

Le patron idéal n'existe pas ! D'autant plus que ce qui est une qualité dans une situation peut s'avérer un défaut dans un autre contexte. Plutôt que de pointer constamment ce qui ne va pas, efforcez-vous de composer avec les imperfections de votre supérieur. Faites un bilan de ses forces et faiblesses : cet exercice vous permettra probablement d'identifier des opportunités pour développer une relation réellement complémentaire, et donc plus solide. Par exemple, s'il décide vite – ce qui peut parfois conduire à de la précipitation – votre esprit critique et votre capacité d'analyse peuvent s'avérer une aide précieuse.

Bâtir une relation constructive et efficace avec votre supérieur est ainsi un facteur de réussite important, que vous avez tout intérêt à prendre en main activement.

(Article publié sur Le Cercle les Echos

Pour en savoir plus:

- Former un duo constructif avec son supérieur (Synthèse Manageris 197b)

- Gérer son chef (Synthèse Manageris 142b)

 

¬ publié par Chrystel Martin dans Développement personnel

¬ mots clés { Equipe, Performance }

Commentaires (0)

donnez votre avis

partager

Voir toutes les synthèses Manageris
sur le thème
« Relations interpersonnelles »

08 February 2012

« Citoyens du monde » en quête d'identité

A LIRE: Global Cosmopolitans, Linda Brimm, INSEAD Business Press, Palgrave Macmillan, 2010.

Expatriés à répétition, familles multiculturelles, immigrés par choix ou par défaut… Les personnes sans racines nationales fixes sont de plus en plus nombreuses dans un monde aujourd’hui sans frontières. Linda Brimm explore ici les implications de ce phénomène en termes de recherche identitaire, de développement personnel, et de défis insoupçonnés.

Au travers d’histoires personnelles, elle analyse ce qui fait la spécificité de ces « citoyens du  monde ». La résilience, tout d’abord, qui est au cœur de leur fonctionnement acquis. Pour eux, le changement est normal, souligne-t-elle. C’est ainsi qu’ils apprennent par l’expérience à vivre dans un monde de possibilités, où toute nouveauté peut être vue comme une opportunité, où la prise de risque et l’adaptabilité font l’efficacité et la performance. Ces individus ont souvent développé la faculté de porter un nouveau regard sur leur environnement, plus périphérique, plus ouvert, plus tolérant à des schémas de pensée différents.

Mais le prix à payer est lourd. Perception aigue de sa différence lorsqu’on finit par n’être nulle part vraiment chez soi, perte de repères et des relations nouées engendrent souvent solitude et sentiment d’inadéquation.  Aux réflexions existentielles que chacun mène au cours de sa vie s’ajoutent des interrogations supplémentaires : Avec qui, en fin de compte, ai-je des affinités culturelles ? Comment gérer la relation avec ma famille d’origine ? Qu’est-ce qu’une relation « normale » avec les autres, dans chacun des contextes culturels que je connais ?

La réponse réside dans l’acceptation des paradoxes. Partir ne veut pas nécessairement dire quitter ; on peut développer un sentiment d’appartenance tout en préservant sa différence ; etc. Le multiculturalisme appelle ainsi à une réflexion et un développement permanents, pour éviter de se faire rattraper un jour par de difficiles questions identitaires.

¬ publié par Chrystel Martin dans Ressources humaines, Développement personnel

¬ mots clés { International, Stress }

Commentaires (1)

donnez votre avis

partager

20 December 2011

L’intuition, un complément indispensable aux décisions rationnelles

Extrait de la Synthèse Manageris n°199b.

Que nous le voulions ou non, notre intuition guide la plupart de nos comportements du quotidien. Ainsi, même lorsque nous croyons prendre une décision rationnelle, fondée sur une analyse systématique de critères précis, nous nous appuyons en fait sur notre jugement pour définir et hiérarchiser nos critères de décision, ainsi que pour évaluer les aspects qualitatifs des options.

Plutôt que nous rassurer artificiellement en prétendant recourir exclusivement à la raison, mieux vaut donc accepter la part d'intuition de toute décision, tout en conservant du recul par rapport à ce qu'elle nous dicte.

Comprendre comment fonctionne l'intuition permet de prendre conscience de ses atouts et de ses limites.

 

Pour en savoir plus:

- Le leader intuitif (Synthèse Manageris n°199b)

- Intuition et décisions (Synthèse Manageris n°131a) 

- Intuition: Its Powers and Perils, David G. Myers, Yales University Press, 2002.

¬ publié par Chrystel Martin dans Développement personnel, Leadership

¬ mots clés { Décision, Incertitude, Intuition, Savoir }

Commentaires (0)

donnez votre avis

partager

Voir toutes les synthèses Manageris
sur le thème
« Décision »


page 1 . 2 . 3 . 4 . 5 . 6

Bienvenue sur le blog de Manageris

Nous aurons le plaisir de partager avec vous les pépites découvertes à l'occasion de notre veille des parutions internationales sur le management des hommes et des organisations.

En savoir plus sur Manageris

Découvrir gratuitement 2 synthèses


A PROPOS DE L'AUTEUR

Chrystel Martin est directrice générale et rédactrice en chef de Manageris.

Editeur de contenus synthétiques de référence sur le management, Manageris contribue à l'amélioration continue des pratiques de leadership par une approche originale du " On-the-job Learning " ®.

en savoir plus

ARCHIVES

 

<< December 2019 >>

SMTWTFS
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

¬ Recevez la newsletter Manageris

¬ Rejoignez Manageris sur Linkedin