essai gratuit
Se connecter
Manageris logoManageris logo

Les deux choses les plus importantes n'apparaissent pas au bilan de l'entreprise : sa réputation et ses hommes.Henry Ford

vous êtes ici : accueil > nos publications > synthèses

Réussir ses coopérations étendues

Réussir ses coopérations étendues

Certaines innovations ne peuvent être le fait d’une entreprise seule. Dans des domaines comme l’innovation radicale ou le développement durable, la mobilisation concertée de nombreux acteurs peut être nécessaire. Comment réussir des coopérations aussi étendues ?

ajouter à mon panier


Certaines initiatives ou innovations ne peuvent réussir qu’en parvenant à mobiliser l’ensemble d’un secteur d’activité ou d’une chaîne de valeur. C’est ce dont a pris conscience Alcoa, par exemple, dans ses efforts pour améliorer le taux de recyclage des déchets. Pendant des années, ce leader américain de la production d’aluminium n’avait obtenu que des améliorations marginales. Face à ce constat, il a lancé en 2012 une initiative de coopération étendue sous le nom d’AAR (Action to Accelerate Recycling). Celle-ci vise à mobiliser toute la chaîne des acteurs nécessaires pour réussir le recyclage : industriels, entreprises agroalimentaires, ONG et représentants publics impliqués dans l’éducation des consommateurs. C’est grâce à cette approche multi-acteurs qu’elle a réussi à impulser un réel changement.

Un nombre croissant d’enjeux nécessitent aujourd’hui de mettre en œuvre de telles collaborations étendues. À l’exemple d’Alcoa, c’est le cas lorsque l’entreprise doit mobiliser les acteurs de sa chaîne de valeur pour optimiser son impact environnemental. Mais c’est vrai aussi lorsqu’elle vise des avancées qui passent par l’innovation collaborative, par exemple lorsque tout un écosystème de production explore le potentiel de la blockchain. Et c’est aussi le cas si elle veut mettre en œuvre une approche Big Data qui repose sur du partage de données à grande échelle.

Or, parvenir à mobiliser des acteurs multiples sur un niveau d’ambition élevé n’a rien d’évident. Au-delà de la difficulté inhérente à toute gestion d’alliance, il faut aussi piloter un processus d’innovation impliquant une grande diversité d’intervenants. Les retours d’expérience mettent en évidence trois principes d’action :

- Ne vous contentez pas de définir une vision partagée : veillez aussi à l’actualiser régulièrement, pour vous prémunir contre le risque élevé de désynchronisation entre acteurs.

- N’élargissez que progressivement votre cercle de partenaires, pour éviter le risque d’être paralysé par un excès de décideurs.

- Prenez des mesures délibérées pour surmonter les risques inévitables d’incompréhension liés aux différences de culture entre acteurs.

Synthèse n°254b


ajouter à mon panier

PRESTATIONS

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations de transformation de la culture managériale ?