essai gratuit
Se connecter
Manageris logoManageris logo

Chaque fois que le But final n’est pas nettement fixé, la mission échoue. [] Donc, simplicité dans l’énoncé de vos missions, votre intention est le But, le But, le But.Général Leclerc

vous êtes ici : accueil > nos publications > Ouvrages

Le travail, ça s'apprend

Le travail, ça s'apprend

Travailler chaque jour semble banal. Beaucoup le vivent comme une souffrance. Comment se réapproprier le travail comme une expérience personnelle et collective stimulante ? 

Auteur(s) : Maurice Thévenet

Éditeur : Eyrolles

Date de parution : 2012

Commander ce livre [ Amazon.fr ]


C’est à l’heure où l’on a le plus besoin du travail qu’il est le plus décrié : notre société de consommation et nos économies occidentales surendettées réclament la production de toujours plus de richesses, alors que le travail est de plus en plus vécu comme un mal obligé, un risque et une contrainte – en témoigne la recrudescence des faits divers associés aux « 3S » : Stress, Souffrance et Suicides ! Pour lever ce paradoxe, l’auteur propose d’élargir son regard à d’autres approches du travail. Et si améliorer son rapport au travail passait par un renouvellement de son regard sur celui-ci ?

Pour cela, l’auteur propose d’abord de nuancer les représentations usuelles du travail, bien  trop partielles : le travail envisagé au seul échelon individuel, ou bien comme un monde à part, déconnecté voire opposé à la « vraie vie » ; ou encore réduit à une vision bureaucratique, ensemble de règles, procédures et systèmes à respecter. Dans une seconde partie, d’autres approches du travail sont explorées : le travail dans la diversité de ses formes – en termes de temps de travail, de secteur, de relation managériale – mais aussi le travail envisagé au-delà de l’individu, comme expérience collective. Plus fondamentalement, l’auteur souligne que le travail est avant tout une valeur et une expérience personnelle, qui dépend de l’implication de chacun – « ce que la personne met d’elle-même dans ce qu’elle fait ». Il propose ainsi une approche alternative visant à la réappropriation du travail, à travers son apprentissage – un objectif de « pédagogisation » donc, où l’on enseigne aux jeunes les trois compétences implicites nécessaires au travail : sens de l’efficacité, prise en compte des autres et partage de certaines valeurs communes. Les managers ne sont d’ailleurs pas en reste dans cet apprentissage !

Un ouvrage captivant et bien écrit, émaillé d’exemples concrets et d’analogies amusantes et parlantes.


PRESTATIONS

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations de transformation de la culture managériale ?