essai gratuit
Se connecter
Manageris logoManageris logo

Les chefs doivent tout rapporter à ce principe : ceux qu'ils gouvernent doivent être aussi heureux que possible.Ciceron

vous êtes ici : accueil > nos publications > synthèses

Muscler ses compétences interculturelles

Muscler ses compétences interculturelles

Travailler dans un environnement multiculturel est une expérience stimulante, mais difficile. L’enjeu n’est pas tant de comprendre les différences que de s’y adapter. Comment devenir de véritables « caméléons culturels » ?

voir un extrait sur le blog « Pépites de management »

ajouter à mon panier

abonnés, identifiez-vous pour télécharger la synthèse


Plus personne aujourd’hui ou presque ne travaille dans un environnement monoculturel. Les flux migratoires sont tels que même une entreprise purement nationale a généralement dans ses équipes des collaborateurs de nationalités ou d’origines diverses. Chacun fait désormais appel à des fournisseurs ou des prestataires étrangers. La prospection s’étend au-delà des frontières. Dans les grands groupes, le multiculturalisme est la norme. Ce qui faisait dire au légendaire PDG de General Electric : « Le Jack Welch de l’avenir ne pourra pas me ressembler : j’ai fait toute ma carrière aux Etats-Unis. Le prochain patron de General Electric devra avoir travaillé à Bombay, Hong-Kong, Buenos Aires… ».

Ce multiculturalisme est stimulant et riche d’opportunités. Pour autant, il ne faut pas se cacher qu’il reste exigeant. Un patron de business unit d’un grand groupe industriel expliquait ainsi : « Depuis quelques années, c’est la tour de Babel, chez nous. La langue n’est pas vraiment un problème : tout le monde parle le "Globish" (global English). Mais ce n’est pas pour ça que nous nous comprenons ! J’aime beaucoup cette ambiance, mais je dois dire que ce n’est pas facile tous les jours… ».

En effet, si nous sommes aujourd’hui habitués aux mélanges culturels, il reste délicat de trouver la juste mesure entre s’adapter à ce que l’on croit comprendre des modes de fonctionnement de son interlocuteur, et agir selon ses propres réflexes. Les zones de confort se raréfient, le grand écart est fréquent, demandant à chacun de puiser dans ses réserves d’énergie pour s’adapter et ajuster en permanence ses comportements. Aussi  excitants que soient ces environnements, ils constituent une source de stress et de frustrations qui ne doit pas être négligée. De plus, malgré les efforts d’ouverture d’esprit, de compréhension et de formation, interpréter les réactions d’une personne d’une culture différente de la sienne reste difficile. Les malentendus sont nombreux, les impairs inévitables.

Comment rendre moins exigeant cet effort d’adaptation, tout en minimisant le risque de maladresses ? Surtout, comment dépasser la simple compréhension des différences pour développer une véritable agilité transculturelle ?


Dans cette synthèse :
- Comprendre l’origine des différences culturelles
- Développer son agilité transculturelle
- Dépasser les préjugés dans une équipe diversifiée

Synthèse n°222b


ajouter à mon panier

abonnés, identifiez-vous pour télécharger la synthèse

PRESTATIONS

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations de transformation de la culture managériale ?